• sl8331

Perte de cheveux

Changement de saison, ménopause, grossesse, hypothyroïdie, prise de médicaments, stress important, carence en nutriments essentiels... sont à l'origine de l'alopécie, la perte de cheveux.


Au delà d'une cinquantaine de cheveux perdus sur plusieurs semaines, il est nécessaire de prendre les choses en main.


Les protéines

La synthèse de la kératine nécessite des vitamines, ainsi que des protéines animales ou végétales. Poisson, oeuf, lentilles, oléagineux doivent être consommés régulièrement.


Le zinc le sélénium

Ces anti-oxydants en carence, entraînent la perte et la casse des cheveux. Huitres, boeuf, graines de sésame, graines de courge, germe de blé et céréales complètes doivent être inclus dans les habitudes alimentaires.


Le soufre

Le soufre intervient dans la synthèse notamment de l'acide aminé naturel , la cystéine et donc dans des protéines telles que la kératine. Le soufre aide par conséquent à la bonne santé des cheveux, des ongles, de la peau. Ail, oeuf, oignon, fruits de mer... contiennent du soufre.


Les vitamines du groupe B

Permettent le renouvellement des cellules des follicules pileux. Légumes secs, pollen, levure de bière, légumes verts, algues marines...contiennent des vitamines du groupe B.


Le fer,

L'approvisionnement en sang est nécessaire pour le transport des nutriments essentiels aux follicules et aux racines. L'anémie provoque leur appauvrissement en nutriments et par conséquence, la croissance des cheveux, leur chute... Viande, oeuf, lentilles... contiennent du fer.


Le cuivre

Le cuivre contribue à un renfort de la chevelure et à sa bonne pigmentation. Champignons, aubergines, courgettes, sésame, huitres... en sont riches.


La vitamine C

Favorisant l'absorption du fer et augmentant la production de collagène, la vitamine C est utile également pour retrouver une bonne santé capillaire. Persil, poivron, orange, kiwi... à intégrer à ses repas.


Les omégas 3

Ces graisses importantes, acides gras essentiels, doivent être consommés également pour un cuir chevelu et des cheveux sains. Huiles de chanvre, de noix, de colza, poissons gras en sont riches.


Le ginseng

Le ginseng redonne de l'énergie à nos glandes surrénales fatiguées et à l'origine notamment de la perte de cheveux. Précautions à prendre pour les personnes souffrant de diabète, d'hypertension ou de troubles cardiaques.


La prêle et le silicium organique

Ces nutriments hydratent et favorisent l'élasticité capillaire.


L'ortie feuille

Riche en vitamines B, C et E, réduit les effets nocifs des radicaux libres. En lotion à frictionner (4 cuillères à soupe dans 1 litre d'eau bouillante) agira contre la chute des cheveux.


En externe

L'huile vierge de noix de coco pénètre le cheveux, à la différence des autres huiles végétales.

L'acide laurique qui la compose à 50% relie les protéines du cheveux. A utiliser avant ou après le shampoing .

L'huile de ricin nourrit et renforce les cheveux et augmente la rapidité de leur croissance.


L' huile essentielle d'ylang-ylang (3 gouttes dans la dose de shampoing ) fortifie les cheveux. L'huile essentielle de cyprès contre leur chute (mêmes proportions).


De plus...

Il est primordial d'avoir un microbiote équilibré et un foie en forme pour la synthèse de la kératine, d'éviter les aliments acides, d'éviter les produits cosmétiques chimiques et aux perturbateurs endocriniens, les métaux lourds, d'avoir une bonne hygiène de vie en général, assez de sommeil, pas de tabac, de pratiquer des activités physiques oxygénantes...








27 vues