• sl8331

Le petit déjeuner santé

En 2017, le programme national Nutrition Santé recommande plusieurs produits pour un petit déjeuner idéal, alliant énergie, santé, goût…


En naturopathie, l’étude des tempéraments nous apprendra qu’un unique type de petit déjeuner ne conviendra pas à tout le monde.


Adepte de la naturopathie ou encore partisan des petits déjeuners « à la Française », chacun s’accordera sur le fait que ce repas est essentiel pour aborder la journée dans de bonnes conditions, profiter d’une énergie durable toute la matinée, d’une attention et d’une concentration optimales…


La majorité des français est adepte du « petit déjeuner classique » alliant un produit céréalier, la plupart du temps la traditionnelle baguette de pain blanc raffiné, accompagnée de beurre et de confiture, un produit laitier de vache, une boisson de type jus d’orange, et, ou café, d’un fruit…


Or, ce petit déjeuner est loin d’être idéal, en particulier pour des personnes conjuguant plusieurs problématiques de santé : surpoids, diabète, pathologies cardiovaculaires, digestions compliquées… De plus, la consommation des sucres rapides entraine irrémédiablement de l’hypoglycémie, qui entraine alors une diminution de l’énergie et une sensation de faim avec une appétence pour les sucres rapides.


Les graisses saturées et transgéniques du beurre tartiné et celui qui entre dans la composition des viennoiseries les composent à 60 %, acides gras inflammatoires, rigidifient les membranes des cellules, augmentent les risques cardio vasculaires… Dans les neurones, ils réduisent les performances intellectuelles et favorisent la dépression.


S’agissant du café, si cher à nos habitudes au petit déjeuner, trois tasses par jour accentuent les pertes de magnésium et de calcium, accentuent la fatigue, l’irritabilité, la vulnérabilité au stress, accroissent les risques d’ostéoporose…


En pratique, le matin est le moment de la journée où notre température doit augmenter pour stimuler notre métabolisme. C’est par conséquent le moment idéal pour consommer des protéines.

Le défaut de protéines aggrave l’effet sédatif, rend la personne improductive plus tard dans la journée. Le corps habitué réclame alors du café… la boucle est bouclée !

Ces protéines, qui peuvent être végétales, doivent remplacer les sucres qui seront alors très modérés.

Un œuf à la coque chaque matin de la semaine est à privilégier. Les acides aminés essentiels qu’ils contiennent confèrent aux œufs un grand intérêt nutritionnel, tout comme la diversité de ses constituants : des protéines parmi les meilleures, des lipides de très bonne qualité, nombre de vitamines et de minéraux.


S’agissant des protéines végétales, l’association de céréales avec des légumes secs apportent des protéines complètes (haricots-lentilles, pois chiches-riz par exemple).


Purée d’oléagineux, tapenades d’olives, tartares d’algues en lieux et place du beurre à tartiner, huile de coco pour la confection des pâtisseries maison, chicorée ou thé pour remplacer le café, pain des fleurs, pains au sarrasin, quinoa, riz rouge en guise de tartines sont des alternatives aux produits cités précédemment et sources de nombreuses problématiques de santé.


Les envies de sucres peuvent être compensées par des oléagineux pauvres en glucides : noix, noisettes, amandes avec des compotes de fruits. Les omégas 3, dynamisants du métabolisme et amis des neurones, seront comblés par des graines de lin ou de chia broyées. Les moins réfractaires peuvent tout aussi bien trouvés ces omégas 3 dans les sardines, harengs, maquereaux.



Quitter ses habitudes alimentaires et notamment celles du petit déjeuner, relève d’une sorte de désintoxication qui est pourtant nécessaire pour être en bonne santé.

#santé#santénaturelle#naturopathie#naturopathe#bienêtre#mangersain#panaceanaturo#petitdéjeuner#

0 vue