top of page
  • Photo du rédacteursl8331

La rétention d'eau

Mauvaise circulation veineuse, ou lymphatique, insuffisance rénale ou encore cardiaque, alimentation transformée, trop salée, déséquilibre hormonal...les facteurs à l'origine de la rétention d'eau sont variés. .

Comment savoir si j'ai de la rétention d'eau Les jambes et chevilles sont gonflées, les pieds sont saucissonnés dans les chaussures, les doigts ont pris du volume, nos mains laissent une trace blanche sur la peau lorsqu'on la presse...sont les signes de la rétention d'eau. . Qu'est ce que la rétention d'eau ? C'est lorsque le corps stocke plus d'eau dans les tissus qu'il ne l'élimine. Notre corps est constitué à 65% d'eau. Les 2/3 sont emprisonnés dans nos cellules, le tiers restant évolue, soit dans les vaisseaux sanguins, soit entre les cellules, les espaces interstitiels. Entre pression osmotique et hydrostatique créées par l'organisme pour réguler nos liquides, quelquefois le système est déséquilibré et l'eau infiltre les tissus et y reste piégée. . Comment c'est possible ? Notre corps se met parfois à stocker des liquides sous la peau au lieu de les évacuer via les reins et urines. Il arrive également que intestin, estomac et rein puissent être touchés. . Les causes peuvent être diverses : La chaleur dilate les vaisseaux sanguins, les rendant poreux et donc laissant échapper l'eau, qui ne peut pas alors être réabsorbée par les tissus. . L'insuffisance veineuse, rénale ou cardiaque, créent des oedèmes plus ou moins importants, perturbant la régulation des fluides. . Certains médicaments, comme les antihypertenseurs, corticoïdes, les neuroleptiques ou traitements hormonaux sont néfastes à une bonne circulation des fluides. . La grossesse, la période pré menstruations, la ménopause, la prise de pilule, sont également des facteurs à la rétention d'eau. . Une mauvaise alimentation explique aussi le manque d'élimination de l'eau par notre organisme ; les plats industriels toujours trop riches en sel sont à éviter. L'alcool est déconseillé. Tout comme les charcuteries, poissons fumés, bouillons de cube. L'apport en protéines doit être suffisant pour assurer la réabsorption de l'eau des tissus vers les vaisseaux sanguins ; viande, poissons gras, légumineuses, noix, amandes. Mangez des asperges, de la betterave rouge, de l'artichaut, de la courgette, du concombre, de la pastèque, du persil, peu caloriques, riches en nutriments, diurétiques, détoxifiants... .

Comment être accompagné(e)? Les plantes dites diurétiques : Pissenlit, queue de cerise, bouleau, frêne, ananas, papaye, vigne rouge, artichaut, saule écorce, thé vert, curcuma, chicorée, busserole...aident à détoxifier les organes filtres, luttent contre les excès d'eau dans le corps. . Le magnésium et la vitamine B6 favorisent un bon métabolisme, une bonne assimilation des protéines et contrôlent de nombreux aspects de l'équilibre de l'eau dans le corps. Une déficience peut créer des œdèmes. .

L'activité physique, comme la course, la marche rapide, le vélo, la natation, l'aquabike favorisent la circulation lymphatique, le retour veineux et par conséquent la circulation sanguine également, permettant aux liquides une meilleure circulation. Quel que soit le sport, il faut bouger car l'immobilité prolongée est un facteur de rique. . Terminer sa douche par de l'eau froide et surélever ses jambes pour favoriser le retour veineux. Eviter les vêtements qui compriment. . Les massages, particulièrement les drainages lymphatiques, permettent la circulation et l'évacuation de l'eau, de limiter la cellulite et les amas graisseux. . Boire des eaux pauvres en sel, en sodium, qui favorise la charge hydrique dont l'élimination naturelle sera perturbée. .

Le potassium, équilibre le niveau de sodium dans le corps, réduisant la rétention d'eau.

Les aliments riches en potassium : bananes, épinards, artichauts, pommes de terre, tomates, roquette, chou frisé, mangue, avocats sont à privilégier.

.

11 vues0 commentaire

コメント


bottom of page