top of page
  • Photo du rédacteursl8331

La peau ; prévention, maladies, vieillissement

Pollution, stress, pathologies génétiques... sont à l'origine des problèmes de peau, qui touchent actuellement 16 millions d'adultes en France.


54% des adultes porteurs de maladies ou problèmes de peau souffrent d'anxiété ou de dépression.


La structure de la peau

L'épiderme est la couche la plus extérieure, qui joue un rôle essentiel de protection du corps et de limitation de la déshydratation.

Le derme nourrit de l'intérieur les couches les plus externes de la peau. Il est composé du collagène, de l'élastine et des tissus conjonctifs.

L'hypoderme est la couche la plus profonde, qui emmagasine l'énergie en isolant le corps.


Le microbiote cutané est constitué de 1 000 milliards de bactéries et de 1 000 espèces de virus. Il joue un rôle de barrière aux germes, aux bactéries, aux microbes, maintient le ph acide d ela peau et module le système immunitaire de la peau pour combattre les infections.


Quel est le rôle du microbiote intestinal dans les problèmes de peau ?

Un microbiote intestinal altéré modifierait la production de divers neurotransmetteurs et neuromodulateurs, affectant le fonctionnement du système immunitaire et la flore cutanée.


Le cortisol, hormone du stress, altèrerait la composition du microbiote intestinal et in fine, la la barrière cutanée et l'inflammation de la peau.


La prise en charge du stress est, par conséquent, primordial dans les pathologies de la peau.


Une alimentation équilibrée jouera un rôle important dans la prévention des maladies de peau et du vieillissement.


En cas de carence, pour contribuer à la formation du collagène, protéger du stress oxydatif et stimuler la réparation de la peau : polypodium leucatomos, lycopène, lutéine, vitamine E, zinc, cuivre, sélénium notamment viendront soutenir l'organisme.


Pour renouveler les cellules, jouer un rôle anti inflammatoire, réduire les démangeaisons : la vitamine D3 sera essentielle.


En cas de sécheresse, de tissus lésés, de démangeaisons, de cicatrices : un apport en Omégas 3, 6 et 9 sera nécessaire.


L'eczéma peut avoir diverses causes, telles que les allergies de contact, les allergies alimentaires, les intolérances alimentaires, la perméabilité intestinale, la candidose intestinales : L-Glutamine, vitamine A, thé vert, Zinc, réglisse, bardane, souches microbiotiques spécifiques, plasma marin... participeront à la réduction de ces problématiques.


Les problèmes cutanés liés aux troubles hormonaux

Acné, séborrhée excessive, pilosité importante, chute de cheveux, sont plusieurs symptômes liés à des déséquilibres hormonaux et à des androgènes, la testostérone en excès.

Ortie racine, lin, graines de courges, plantes hormonales telles que gattilier, alchémille...joueront un rôle améliorant ces troubles.


L'alimentation, cause de l'acné

Sucre, laitages, corps gras et manque de fruits et de légumes favorisent l'hyperséborrhée et l'acné.


Prévention du vieillissement

Le collagène est une macromolécule fibreuse de type glycoprotéine ; la protéine la plus riche de l'organisme .

Le collagène joue un rôle dans l'élasticité de la peau et la souplesse des articulations , en luttant contre la déshydratation ; elle attire et retient l'eau dans les tissus.


Les radicaux libres en excès, favorisent le vieillissement cellulaire et ont un effet accélérateur du vieillissement cutané et du relâchement de la peau.


Renforcement des fibroblastes (cellules fabricant collagène et élastine), lutte contre le photovieillissement , renforcement des défenses contre les rayons UV, contre le stress oxydatif ...seront accompagnés de micronutriments : vitamine E, zinc, cuivre, sélénium, collagène marin notamment.



Certains des compléments alimentaires, plantes et micronutriments cités , ont des contre indications à vérifier auprès de votre médecin ou thérapeute. Les laboratoires, posologies et durées des cures peuvent vous être précisés également.


8 vues0 commentaire
bottom of page