• sl8331

La chlorelle, un complément essentiel

La chlorella est une microalgue d"eau douce, unicellulaire, apparue sur Terre il y a près de 2 milliards d'années, que l'on trouve à l'état sauvage, dans les marais et les lacs.


La chlorelle est bien connue notamment des végétariens pour ses innombrables propriétés, sa grande richesse en acides aminés, vitamines, minéraux, fibres et surtout en chlorophylle.

La Chlorelle contient la plupart des vitamines importantes dont les vitamines B1, B6, B12 qui se trouvent dans la viande et les produits laitiers. Quant aux éléments minéraux, potassium, calcium, magnésium, oligoéléments tels que le fer, le zinc, le sélénium, ils sont également présents dans la chlorelle.


La vertu principale de l'algue est son rôle chélateur (sa membrane cellulaire détecte rapidement les métaux lourds et les attire en vue de les stocker sans danger pour l'organisme). Elle permet de purifier sang et tissu. La chlorophylle qu'elle contient favorise le travail de désintoxication des organes chargés en métaux lourds; mercure, aluminium, plomb, arsenic...


La chlorelle favorise la régénération cellulaire, du fait d'une meilleure assimilation des protéines, permettant notamment, une cicatrisation rapide et le bon fonctionnement de l’organisme.


Son activité antioxydante est particulièrement intéressante pour lutter contre le stress oxydatif et les dommages causés par les radicaux libres. Une étude scientifique a d’ailleurs confirmé l’intérêt d’une supplémentation en chlorelle pour assurer un apport optimal en nutriments antioxydants. Menée sur des fumeurs masculins, cette étude a également révélé une amélioration de l’activité antioxydante de plusieurs enzymes de 1er ordre, dont l’érythrocyte catalase et la superoxide dismutase.


La chlorelle a un fort potentiel probiotique, en effet elle est capable de multiplier le nombre des bonnes bactéries lactiques, augmentant ainsi la digestion et l’absorption des nutriments dans le flux sanguin et combattant la production dans le tractus intestinal de pathogènes tels que le candida albicans.


À haute dose, la chlorelle aiderait à diminuer l’hypertension et pourrait inhiber la formation de complexes sucrés impliqués dans le développement de pathologies telles que le diabète et l’artériosclérose.

En 2009, au cours d’une conférence de “The American Academy of Anti-Aging Medicine”, le Dr. Randall Marchant présentait les résultats de recherches menées sur la chlorelle et le syndrome métabolique.

Il expliquait qu’« une ingestion quotidienne de chlorelle aide à maintenir des niveaux sains de graisses corporelles, de pression sanguine, de cholestérol total sérique et de sucre rapides ».

Les caroténoïdes contenus dans la chlorelle ont la capacité d’entraver la croissance des cellules cancérigènes.De plus, elle stimule le système immunitaire, ainsi que la production d’interférons, des protéines qui protègent le corps contre l’apparition des cellules cancéreuses.


Dans le cadre d'un désir de perdre du poids, la chlorelle agit comme un coupe-faim. Sa richesse exceptionnelle en nutriments, additionnée à un fort taux d’acide aminé phénylalanine, coupe en effet toute envie de grignotage.

La chlorelle contribue également à la régulation du taux de mauvaises graisses et de sucre dans le sang. Prendre de la chlorelle dans le cadre d’un régime minceur permet donc de réduire les apports caloriques et d’empêcher ainsi la prise de poids.


A ce jour, les cures de courte durée en chlorelle n’ont révélé aucun effet secondaire. Pour tous conseils consultez votre médecin ou thérapeute. Notamment en cas d'allergie à l'iode ou dans le cas de la prise d'un traitement modulant le système immunitaire.


La chlorelle en poudre ou en comprimés se consomme idéalement dans la matinée, de préférence 30 min avant de manger, accompagnée d’un grand verre d’eau. Si vous suivez également un autre traitement médicamenteux, alors il est nécessaire d'espacer d’au moins une heure la prise. Compte tenu de ses propriétés nutritives, il est possible de consommer de la chlorelle de façon régulière, ou encore, chaque année 2 cures de 2 mois chacune est un bon rythme, à raison de 2 à 5 grammes par jour.



#chlorelle #chlorella #microalgue #detox #métauxlourds #naturopathie

32 vues0 commentaire