top of page
  • Photo du rédacteursl8331

Alimentation dissociée, quel intérêt ?


L'alimentation dissociée consiste à ne pas mélanger tous les types d'aliments au cours d'un même repas.

.

A l'origine de troubles digestifs, les aliments qui ne se digèrent pas de la même manière, sont quelquefois incompatibles pour certaines personnes à la digestion compliquée.

Tout est question d'enzymes et de ph des aliments, pour éviter fermentations et ballonnements. Il est question de respecter les capacités biologiques d'assimilation des nutriments et le temps de digestion des aliments.

.

Les principes en détail

- Ne pas mélanger protéine et féculent, associer protéine animale ou végétale avec un légume vert de préférence.

- Cf post précédent ; les crudités débutent le repas (hyperleucocytose).

- Toujours consommer le fruit loin des repas, aux collations de 10h ou 16h.

- Pastèque, melon et miel se consomment seuls.

- Dans l'idéal, pas de sucre à la fin d'un repas.

- Ne pas mélanger 2 protéines : par exemple de la viande et un oeuf.

- Les jus de fruits se consomment également indépendamment du reste.

.

Dunkan est parti de ce principe, en allant jusqu'à proposer de manger un seul type d'aliments : les protéines, pour perdre de la masse grasse.

Sans en arriver là, réaliser les bonnes associations et manger certains aliments en dehors des repas, améliorera votre digestion !



7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page